2018, Prospektives Labor, en collaboration avec Benoît Renaudin, exposition Soucoupe Volante, Langenthal.

Extrait du catalogue de l’exposition :

« Murs noirs, sol sombre,
la lumière perce à peine à travers les portes coulissantes. Aucun
objet n’a été déplacé. La poussière s’est à peine déposée sur les
surfaces de la pièce. Comme si le temps n’avait pas d’emprise sur
ce laboratoire : photographique, prospectif. Flash ! Une silhouette
apparaît. Flash ! Simulacre d’ouvrier. Flash ! Persistance rétinienne
et temporelle. Le futur se superpose au passé. Le laboratoire photographique devient un espace à venir, entrée dans les possibles
de la fabrique. Les gestes mécaniques du travailleur subsistent, leur
fonction disparaît. Une fréquence sonore persiste. Acouphène industriel. Le machiniste se métamorphose en performeur. Les outils
se transforment en artefacts. »

Exposition Soucoupes volantes. En partenariat avec le kunsthaus de Langenthal et la
HEAD. Le 25 avril 2018 à l’ancienne fabrique de porcelaine de Langenthal.

Crédit photographique Michel Giesbrecht